fond concert rock

Le Grunge

Le grunge est apparu aux États-Unis au milieu des années 80. Dérivé du rock alternatif, il a été popularisé dans le monde entier grâce à des groupes comme Nirvana ou Alice in Chains.

Origines du terme « grunge »

On attribue généralement la première utilisation du terme « grunge » à Mark Arm, le chanteur du groupe Green River qui l’aurait utilisé dans une lettre, en 1981, pour désigner son groupe de musique. Utilisé en tant qu’adjectif descriptif dans un premier temps, le terme sort du milieu underground et sert finalement à décrire ce son hybride, sale, bruyant et né sur la scène musicale de Seattle.

Plus qu’un genre musical : une philosophie de vie

Le grunge est né de diverses influences musicales mais s’inspire principalement de trois courants : le punk, le rock indépendant et le métal. Les guitares sont saturées, les paroles sombres et l’esthétique épurée, sobre. Ces caractéristiques musicales vont de pair avec des codes vestimentaires et philosophiques. On associe en effet le grunge à un refus de la société de consommation mais également à un rejet des règles et de la moralité inhérentes à la société de l’époque. La mode grunge s’est développée dans le même esprit et va à l’encontre du culte de l’apparence et du luxe, d’où un look souvent négligé, débraillé, voire un peu sale.

Histoire et évolution du genre

Les premiers groupes grunge sont formés par des étudiants, des musiciens désabusés, pessimistes et mis à l’écart de la société. Il faudra attendre le succès de l’album Nevermind de Nirvana (1991) pour que cet univers musical soit connu d’un public plus large. Des groupes comme Pearl Jam, Creed, Foo Fighters et Puddle of Mudd ont depuis repris le flambeau, leur musique pouvant être qualifiée de « post-grunge ».

Concert Rock : Tous droits réservés. Mentions légales.