fond concert rock

Le Rock gothique

Né en Angleterre à la fin des années 70, le rock gothique (autrement appelé le goth rock) est un genre musical dérivé du post-punk. Il est associé au mouvement gothique et est à l’origine de nombreux dérivés comme le dark wave ou le métal gothique.

Origines du courant musical

Le début des années 70 est marqué par un renouveau musical placé sous le signe du désenchantement et de la noirceur. Dès lors, des artistes comme Lou Reed ou David Bowie explorent une esthétique plus mélancolique, plus sinistre et influenceront grandement des groupes comme The Cure.

En effet, quelques années plus tard, ce dernier s’illustrera tout particulièrement avec l’album Pornography (1982), un disque pesant, très noir et jusqu’à aujourd’hui considéré comme le plus triste du groupe.

Joy Divison est également considéré comme l’un des groupes précurseurs du rock gothique. Mélancolique, porté par la voix sombre et ténébreuse de Ian Curtis, le groupe associe la noirceur de ses textes avec une esthétique d’une grande sobriété bien qu’encore non comparable avec le look gothique tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Néanmoins, c’est avec l’émergence de groupes comme Bauhaus que l’appellation « rock gothique » naît réellement. On considère même que c’est ce groupe, et sa chanson Bela Lugosi’s Dead (1979) en particulier, qui lancera la scène gothique.

Caractéristiques musicales et évolution

Le rock gothique se définit par son atmosphère triste et macabre. Pour exprimer cet univers, les musiciens ont emprunté les sons de synthétiseur et de guitare du courant post-rock. Aux guitares et aux basses s’ajoutent une batterie bien présente et parfois remplacée par une boîte à rythmes. Le rock gothique évolue vers une esthétique hard rock avec Alice Cooper. Des groupes comme Sisters of Mercy ou The Cult feront partie des références en la matière.

Concert Rock : Tous droits réservés. Mentions légales.