fond concert rock

Rock psychédélique

Le rock psychédélique est né dans les années 60 aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Comme son nom l’indique, sa naissance est directement liée au début de la création musicale sous l’emprise de psychotropes en général et de LSD en particulier. Sur la côte ouest des États-Unis, on parle aussi d’« acid rock ».

Histoire et origines

C’est le groupe 13th Floor Elevators qui se définit le premier comme un groupe psychédélique en 1966. Leur album, The Psychedelic Sounds of the 13th Floor Elevators affirme en effet clairement cette particularité dans son titre.

Ce style de musique se développe tout particulièrement en Californie où l’on trouve de véritables références en la matière. Les groupes Quicksilver Messenger Service ou Jefferson Airplane font partie des plus connus mais des formations plus confidentielles comme Bubble Puppy ou The Third Bardo, issues d’autres régions, ont également eu leur importance.

Au début des années 70, des groupes comme les  Stooges ou Grand Funk Railroad, plutôt cantonnés au métal jusque-là, apportent également leur pierre à l’édifice. En Grande-Bretagne, des groupes comme les Pink Floydou les Beatles se sont également essayé au genre.

Caractéristiques

Le rock psychédélique est un genre expérimental qui se caractérise par une structure peu complexe et surtout, hypnotique. Elle repose donc principalement sur des mélodies qui se veulent répétitives, sur des effets de distorsion mais également sur des solos particulièrement longs et sinueux. Ce concept se propagera dans d’autres genres musicaux et donnera également naissance à la pop psychédélique.

Au début des années 70, on peut noter l’existence de deux courants différents : un rock psychédélique fondé sur le Flower Power, résolument planant et pacifiste et un rock psychédélique beaucoup plus sombre et réservé à des milieux plus underground.

Concert Rock : Tous droits réservés. Mentions légales.